1BR: The Apartment

03/02/2020

Premier long-métrage du réalisateur et scénariste David Marmor, 1BR : The Apartment est un film de genre sans réelles surprises qui a bien du mal à se lancer et à emporter le spectateur dans l’histoire.

 

Sarah, une étudiante souhaitant devenir costumière, recherche un appartement à Los Angeles. Elle trouve le bien idéal dans une copropriété où s’est constituée une véritable petite communauté mais Sarah va très vite déchanter. 

 

Le problème du film de Marmor,  c’est son scénario. Il y a de bonnes idées qui sont présentées mais elles n’aboutissent pas vraiment et on a l’impression que David Marmor ne savait pas où il allait en écrivant. Certes, il y a une logique dans la succession des scènes mais le film commence à devenir intéressant dans les dix dernières minutes et une fin intrigante qui, de fait, ne fait que renforcer la déception du spectateur.

 

Certains passages auraient pu être raccourcis et il aurait été plus intéressant de mener le spectateur sur des fausses pistes. Ici, rien de tel, juste un scénario qui reprend des codes déjà utilisés à de multiples reprises et qui ont fait leur temps.

1BR : The Apartment possède néanmoins quelques passages sympathiques, avec une tension bien amenée notamment grâce à une réalisation et à un jeu d’acteur plutôt réussis. Les personnages de la communauté sont glaçants à souhait, ce qui permet de s’attacher plus facilement à l’héroïne.

 

D'ailleurs, le spectateur partage parfois la souffrance du personnage de Sarah, notamment au niveau d’un travail sonore bien fait mais agaçant, avec un volume sonore parfois trop élevé, ainsi qu’avec le travail visuel. Le passage avec les flashs lumineux s’inscrit bien dans la volonté d’épuiser le personnage, ici, on ne peut s’empêcher de détourner le regard tant c’est fatigant.

 

Toutefois, les autres moments de torture et les quelques secondes sanguinolentes sont bien réalisées et sont appréciables car tout est bien réglé, avec un bon rythme et sans jamais tomber dans l’exagération.  

 

1BR : The Apartment n'est donc pas un film sans intérêt, David Marmor a fait un premier  un long-métrage qui se laisse regarder et qui peut même se laisser apprécier mais il ne faut pas en attendre beaucoup.