Captain Marvel

23/03/2019

Avant de retrouver nos super-héros en danger dans Avengers : Endgame qui sortira sur les écrans dans un mois, le MCU s'étend de avec un nouveau film centré autour du personnage de Carol Denvers a.k.a Captain Marvel, une origin story réalisée par le duo Anna Boden / Ryan Fleck qui vaut le détour. 

Dans les années 1990, Carol Denvers devient l'une des héroïnes les plus puissantes de l'univers lorsque la Terre se retrouve au beau milieu d'une guerre intergalactique entre deux espèces extraterrestres, les Kree et les Skrulls. 

Si Captain Marvel reste avant tout un film à la sauce Marvel et a un goût de réchauffé sur certains aspects, encore et toujours des super-héros et un petit côté guerre intergalactique aux allures de Star Wars (la course-poursuite en vaisseaux ressemble à un passage du Réveil de la Force), il n'en reste pas moins que le film se démarque de ses prédécesseurs. 

L'histoire contient quelques ficelles narratives bien connues mais parvient à amener quelques rebondissements intéressants. De plus, le fait de ne pas intégrer de romance entre l'héroïne et un personnage masculin est bénéfique, enfin un film qui sort des clichés et va aller chercher d'autres voies malheureusement un peu trop en retenue, notamment en ce qui concerne la relation entre Carol et Maria. 

Il se trouve aussi que ce film peut être vu indépendamment des autres films de l'univers Marvel, seule une des scènes post-génériques peut ne pas être compréhensible pour un spectateur néophyte et encore, il y a assez d'éléments dans cette scène pour comprendre ce qu'il se passe même si, bien entendu, cela spoile un peu Avengers : Infinity War.

Par ailleurs, le film parvient à trouver un juste équilibre au niveau du ton, avec des moments d'action, d'émotions et d'humour qui arrivent au bon moment et qui se complètent bien les uns par rapport aux autres alors que l'humour fait quelques fois défaut à ce genre de film. 

La réalisation est en demi-teinte, avec d'un côté des plans bien cadrés et souples dans certaines scènes d'action tandis qu'à d'autres moments, notamment au début, des combats sont illisibles tant la caméra tremble. Néanmoins, on retient surtout de bonnes idées comme la caméra pivotante lors de la séquence du métro qui revient à plusieurs reprises dans le film. Cette réalisation est servie par des effets visuels plutôt réussis, notamment lorsque Carol reçoit et utilises ses pouvoirs ainsi que par la bande originale puissante composée par Pinar Toprak mêlée à une compilation de chansons des 1990's (avec Nirvana, R.E.M. et No Doubt entre autres).

Le film brille également par son casting. Brie Larson est impeccable dans le rôle de cette héroïne surpuissante et on hâte de la revoir dans de prochains films et ses duo, que ce soit avec Samuel L. Jackson (Nick Fury), rajeunit pour l'occasion et c'est assez impressionnant à voir, ou avec Lashana Lynch (Maria) fonctionne à merveille. Ben Mendelsohn est tout simplement parfait dans le rôle de Talos et quel plaisir de retrouver Clark Gregg dans le rôle de Phil Coulson. Il est toutefois dommage que Jude Law (Yon-Rogg) soit quant à lui peu convaincant. 

Captain Marvel est un bon cru de chez Marvel qui permet d'amorcer en douceur la suite tout en introduisant de nouveaux personnages qu'on espère retrouver par la suite. Espérons que Captain Marvel lance aussi une nouvelle vague en termes d'héroïnes car le cinéma manque encore de personnages féminins forts.