Il n'y a pas de moment aussi intense lors d'un festival que la cérémonie de clôture. C'est là où les cœurs palpitent, où l'excitation, l'attente et la tension sont à leur comble, là où on retient notre souffle aussi. C'est samedi dernier, le 9 septembre, que s'est déroulée la clôture du festival du Cinéma Américain de Deauville et la soirée a été riche en émotions.

C'est après un bel hommage rendu à Woody Harrelson que les différents prix du festival ont été décernés, en commençant par le prix d'Ornano-Valenti. Le jury présidé par Jean-Guillaume d'Ornano et composé de journalistes anglo-saxons a remis ce prix au film Jeune Femme, premier long-métrage de Léonor Serraille. Le festival ColCoA a été évoqué au cours de cette remise de prix car ce film lauréat ira dans ce festival au printemps prochain. Les remerciements ont été amusants du fait que Léonor Serraille n'avait pas fini son discours à l'heure butoir pour les sous-titres, c'est donc Lætitia Dosch, l'actrice principale du film qui a fait la traduction et une ambiance détendue s'est installée. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léonor Serraille sur scène

 

Petite pause avec une projection des plus grands moments du festival, avec notamment un retour sur les différents hommages et les célébrités présentes à cette 43ème édition ainsi qu'une mise en avant du fait que ce festival propose du cinéma indépendant soit des films qui ont parfois du film à trouver un distributeur en France. 

 

Retour au palmarès avec la remise du prix de la critique. Le jury de la critique, présidée par Danièle Heymann et composé de Charles Tesson, Emily Barnett, Romain Le Vern et Bruno Icher, a décidé de récompensé le film A Ghost Story, avec un discours très révélateur : "mais seul l'un d'eux, l'un de ces 14 films nous a transporté et, désormais, nous hante", "par tout ce qu'il nous dit de la vie, de l'amour, de la mort'', "sa capacité à nous faire voir ce qu'on ne voit pas", "la grâce confondante d'un acteur sous son voile blanc". C'est avec une grande surprise que David Lowery vient récupérer son prix, disant qu'il admire d'ailleurs le travail des critiques de cinéma, qu'il aime bien lire des critiques, hormis sur ses films !

 

 

David Lowery sur scène pour recevoir le prix de la critique

 

C'est ensuite au tour de Philippe Augier de remettre un prix, celui du public de la ville de Deauville. Sans trop de surprises, c'est le film de Marc Webb, Mary, que le public a décidé de récompenser. Le réalisateur, qui a du repartir aux Etats-Unis, a tenu a adresser un message vidéo en guise de remerciement.

 

 

Et le prix du public revient à Mary

 

Le prix Kiehl's de la révélation, qui récompense le film le plus innovant, est le prochain prix a être remis. Emmanuelle Bercot, présidente du jury de la révélation cette année monte sur scène accompagnée des autres membres du jury, Anaïs Demoustier, Abd Al Malik, Pio Marmaï, Pierre Rochefort et Leonor Varela. La présidente du jury tient en premier lieu à remercier tous ceux qui ont participé à leur accueil et qui les ont bichonné tout au long du festival. "Un film qui a fait un strike", au fil du discours, on a très vite une petite idée du film qui va être récompensé et, acclamé une nouvelle fois par le public, c'est bien entendu A Ghost Story que le jury a choisi de récompenser. David Lowery revient sur scène, une nouvelle fois surpris mais très heureux de recevoir un deuxième prix. Il y a un an qu'il venait de terminer le tournage et au montage, le réalisateur pensait que personne n'aimerait ce film et pourtant, il reçoit ce deuxième prix bien mérité. 

 

 

David Lowery et le jury de la révélation

 

C'est au tour du grand jury, présidé par Michel Hazanavicius et composé de Benjamin Biolay, Emmanuelle Devos, Clotilde Hesme, Eric Lartigau, Charlotte le Bon, Michel Leclerc, Yasmine Reza, Axelle Ropert et Alice Winocour, de faire son entrée en scène. Le premier prix décerné est le prix du jury. Charlotte Le Bon a en charge d'annoncer les gagnants car le jury a décidé de primer deux films au lieu d'un. Brooklyn Yiddish, de Joshua Z. Weinstein est le premier à être annoncé et, comme on dit, "jamais deux sans trois", c'est donc A Ghost Story qui a été une nouvelle fois récompensé, montant le total de prix reçu par David Lowery à trois. 

 

 

Joshua Z.Weinstein récompensé pour Brooklyn Yiddish        David Lowery et son troisième prix pour A Ghost Story
 

Maintenant, c'est le grand moment du Grand Prix, on sait seulement que A Ghost Story ne peut pas recevoir ce prix. Voici ce qu'a dit Michel Hazanavicius :

 

"Nous avons beaucoup discuté, tout le monde n'était pas d'accord forcément, sinon on n'aurait pas discuté. Le film que nous avons choisi nous a paru extrêmement puissant avec un mélange de poésie, beaucoup d'humanité et une espèce de réflexion politique incarné par des personnages et des corps qui nous ont marqué. Donc, le gagnant est...LA La Land (rires et applaudissements dans l'audience)...Non, je plaisante, The Rider." 

Applaudissements nourris à cette annonce, ce film de Chloé Zhao le mérite amplement et on espère qu'il va trouver un chemin jusqu'aux salles de cinéma françaises. 

 

 

Chloé Zhao a envoyé un message vidéo pour remercier le jury

 

La cérémonie se termine avec une photo de famille des jurys et lauréats présents ce soir. Les invités, jurys et lauréats sortent ensuite de la salle, pour la plupart, tandis que les spectateurs restants assistent à la projection du dernier film avec Woody Harrelson Le château de verre

 

 

Les lauréats et membres des jurys sur scène

Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017 - Cérémonie de clôture