Alors que l'on entre dans la phase 3 de l'univers Marvel, un nouveau super-héros fait son apparition au cinéma, le docteur Stephen Strange. Ce docteur sorcier parvient-il à nous envoûter avec ses pouvoirs magiques ? 

 

Le Dr Stephen Strange, neurochirurgien arrogant et égoïste, a un jour un accident de voiture. Ne pouvant plus se servir de ses mains mais voulant toujours exercer sa profession, il cherche un moyen de guérir. Cette quête va le mener dans un endroit mystérieux où il va découvrir que le monde tel que nous le connaissons n'est être-être pas celui auquel on croit et que la magie peut faire bien des miracles ou être la source de terribles maux.

 

Doctor Strange est une bonne surprise de cette fin d'année. On pourrait penser qu'on a déjà tout vu, qu'un film Marvel n'est qu'une redite d'un autre (ce qui n'est pas tout à fait faux pour d'autres films de cet univers) mais Doctor Strange nous montre qu'il y a encore de la nouveauté qui peut émerger. C'est un des films les plus impressionnants de super-héros grâce notamment à ses effets spéciaux qui sont à couper le souffle : les modifications de la réalité sont réalistes et on a l'impression de sentir la force qui émane de la magie depuis notre siège. Les scènes dans l'univers, qui peuvent faire penser aux plans visibles dans Les Gardiens de la Galaxie, sont magnifiques, l'explosion de couleurs est incroyable et on est émerveillé par ce spectacle. Le travail sur la photographie du film est extraordinaire et visuellement on a affaire à un film qui en jette et qui est éblouissant.

 

Les séquences de poursuites et les scènes de combat sont très bien orchestrées et chorégraphiées, il y a une certaine fluidité dans les mouvements de caméra et on a la sensation d'être aux côtés des personnages. La musique de Michael Giacchino colle à l'univers magique présenté dans le film et accentue la tension, surtout lors des combats.

 

Et que serait un film Marvel sans humour ? Même si l'on a déjà affaire ici à un univers plus sombre qui annonce la (ou les) guerre(s) à venir (comme l'annonce le titre du troisième film Avengers, Infinity War), ce film et son personnage principal, le docteur Stephen Strange, ne sont pas dénué d'humour, bien au contraire, ce qui laisse place à des scènes plaisantes. Par ailleurs c'est l'un des seuls films où l'on peut passer en une seconde du sourire ou du rire à une émotion plus grave (n'allons pas jusqu'à dire du rire aux larmes, le film aurait été excellent s'il avait réussi à faire ça). 

 

Que dire du casting sinon que tous les acteurs excelle dans leur rôle. Le look de Stephen Strange va à ravir à Benedict Cumberbatch, Mads Mikkelsen joue ici un méchant charismatique comme on les aime, Tilda Swinton, métamorphosée, impressionne par son personnage aux pouvoirs puissants, comme on peut le voir dès les premières minutes du film et Chiewetel Ejiofor campe ici le rôle d'un sorcier, ce qui le change un peu de registre par rapport à ses précédents rôles et ça lui va bien.

 

Doctor Strange est un des meilleurs Marvel de ces dernières années qui, en plus de nous offrir une expérience cinématographique incroyable, nous permet de nous questionner sur la vie. Une aventure à vivre sur grand écran pour la beauté et le caractère impressionnant des images. 

Doctor Strange