Une présidente et un hommage au cinéma fantastique français pour l'édition 2020
22/12/2019

A un peu plus d'un mois des festivités, la 27ème édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer se dévoile.  

Asia Argento - Présidente du Jury 

Asia Argento, comédienne, réalisatrice et scénariste italienne, membre du jury en 1999, sera la présidente du Jury des longs métrages, une première pour le festival qui n'avait jusque-là eu que des présidents. Fille du réalisateur et scénariste Dario Argento, maître du thriller horrifique italien, elle a joué dans de nombreux films dont Trauma (Dario Argento, 1993), Le syndrome de Stendhal, autre oeuvre de Dario Argento présenté en compétition à Gérardmer en 1997, Last Days (Gus Van Sant, 2005) ou encore Boarding Gate (Olivier Assayas, 2007), passant par la même occasion d'un genre à l'autre

© Stefano Lachetti

"Dans les griffes du cinéma français"

Par ailleurs, le festival proposera une grande rétrospective autour du cinéma fantastique français en présence d'une "vingtaine de cinéastes qui ont façonné le genre en France et poursuivent son évolution aujourd'hui" dixit les organisateurs. Olivier Assayas, Alexandre Bustillo & Julien Maury , Marc Caro, Hélène Cattet et Bruno Forzani , Marina de Van, Fabrice du Welz, Christophe Gans, Xavier Gens, Blaise Harrison, Jan Kounen, Sébastien Marnier, Benjamin Rocher et Thomas Salvador seront là et de nouveaux noms devraient s'ajouter à cette liste.

Pour le moment, 19 films sont prévus dans le cadre de cette rétrospective et d'autres devraient les rejoindre. 

La Cité des enfants perdus (Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro, 1995)

Le Pacte des Loups (Christophe Gans, 2001)

Dans ma peau (Marina de Van, 2002)

Haute Tension (Alexandre Aja, 2003)

Blueberry : l'expérience secrète (Jan Kounen, 2004)

Calvaire (Fabrice du Welz, 2004)

Sheitan ( Kim Chapiron, 2006)

A l'intérieur (Alexandre Bustillo et Julien Maury, 2007)

La Horde (Yannick Dahan et Benjamin Rocher, 2009)

Amer (Hélène Cattet et Bruno Forzani, 2010)

The Divid (Xavier Gens, 2011)

Vincent n'a pas d'écailles (Thomas Salvador, 2014)

Evolution (Lucile Hadzihalilovic, 2016)

Personal Shopper (Olivier Assayas, 2016)

Revenge (Coralie Fargeat, 2017)

La nuit a dévoré le monde (Dominique Rocher, 2018)

L'heure de la sortie (Sébastien Marnier, 2018)

Les Particules (Blaise Harrison, 2019)

Yves (Benoît Forgeard, 2019)

Le samedi 1er février sera marqué par une rencontre ouverte au public intitulée "Le fantastique français en quête de l'imaginal" en journée et par une soirée hommage en présence de tous les invités. 

Les animations de la 27ème édition

Les informations ne sont pas encore très précises quant aux différentes animations qui auront lieu durant le festival toutefois Anthony Humbertclaude, l'un des organisateurs, a confié au micro de Vosges Matin qu'un concert de musiques de films dédié au réalisateur japonais Hayao Miyazaki (Princesse MononokéLe Voyage de Chihiro, Le vent se lève) sera organisé à l'église de Gérardmer le samedi soir et l'entrée sera gratuite. Il a également indiqué qu'il y aurait une rencontre avec Matthieu Rostac, co-auteur de l'ouvrage D'après une histoire de Stephen King ainsi qu'une exposition intitulée "Noir" par Cold Mind et Arnaud S. Maniak, qui travaillent l'encre noire.  

A noter que la billetterie est désormais ouverte sur le site officiel (http://festival-gerardmer.com/), les amateurs peuvent donc déjà prendre leur pass. La grille de programmation sera mise en ligne le mercredi 22 janvier et les réservations seront possibles à partir du jeudi 23 janvier. Pour les plus impatients, l'un des meilleurs moyens d'attendre est de se rendre sur le site d'archives du festival (http://festival-gerardmer.com/archives) afin de raviver des souvenirs ou de découvrir les œuvres et personnalités qui ont fait le festival.