Jupiter : Le Destin de l'univers

Le nouveau film des Wachowski nous en met plein la vue pendant deux heures et nous fait voyager aux confins de l'univers, en avant pour un voyage dans une galaxie...pas si lointaine que ça.

 

L’histoire reste assez simple : Caine Wise (Channing Tatum) est un lycanthien chargé de sauver Jupiter Jones (Mila Kunis) des griffes des enfants de la famille Abrasax. Balem (Eddie Redmayne), l’ainé des enfants, veut retrouver Jessica car elle est en fait l’héritière de la Terre et il se trouve qu’elle est une réincarnation de la mère de Kalique, Titus et Balem Abrasax. Aidée d’une armée de l’espace et d’un ex-allié de Caine, Jessica réussi à vaincre Balem et retrouve sa vie d’avant sur Terre, tout en sachant que la planète lui appartient désormais. Pas tellement d’originalité de la part des Wachowski quand on regarde Matrix.

 

La touche Wachowski est présente dans de nombreux plans, notamment lors des ralentis qui rappellent légèrement l'univers de Matrix. De plus la notion d'espace est réutilisée ici avec des téléportations depuis un vaisseau ou une planète et ce sont des voyages dans l’espace dans tous les sens du terme.

 

Un des seuls points faibles est que le film repose sur un regroupement de plusieur films : Star Wars (les reptiles, les vaisseaux…), Star TrekLes Gardiens de la Galaxie (avec les vaisseaux) associé à la série Grimm (pour les différentes créatures), en tout cas, c’est ce que j’ai ressenti en le voyant. Cependant, le film garde une touche personnelle car il explore toutes les facettes du genre de la science-fiction avec des voyages dans l’espace, des vaisseaux, des extraterrestres…

 

Il y a une esthétique dans l'image avec de belles couleurs qui donnent un petit côté fantaisie au tout. Que ce soit dans les costumes, les décors ou même les accessoires, on retrouve des couleurs vives et assez futuristes. Les effets spéciaux sont bien réalisés et on est immergé dans le film.

 

Les maquillages sont réalistes même si les effets spéciaux viennent couper la réalité à certains moments. Les créatures qui ressemblent vraisemblablement à des dragons, appelées Sargorn, m’ont étonné mais je ne sais pas si c’est un bon choix de les avoir pris, elles ressemblent un peu trop aux reptiles que l’on peut observer dans la saga Star Wars. Toutefois, les robots humanoïdes étaient intéressants et permettaient d’avoir une idée de ce qui peut nous attendre dans le futur. Le pire ce sont les créatures qui sont à l’hôpital et qui prennent l’apparence des gens, ils sont d’un ridicule, après ce n’est qu’un simple avis mais je trouve ces aliens peu réalistes.

 

Le jeu d’acteur est assez intéressant, notamment au point de vue d’Eddie Redmayne, qui a été récemment primé pour son rôle dans Une merveilleuse histoire du temps, qui arrive ici à incarner un méchant différent de ceux que l’on peut croiser. En effet, celui-ci paraît à la fois plus jeune mais éreinté. Eddie Redmayne a su modifier son timbre de voix pour donner à son personnage ce côté fatigué et sa tenue nous frappe, il a réussi à créer un personnage que l’on aime détester.

 

J’avoue que j’ai été voir Jupiter Ascending pour voir si le personnage de Sean Bean allait mourir ou non. Je ne spoilerai pas et si vous voulez savoir, allez voir le film. L’acteur a une sorte de rôle de mentor qui lui va bien.

 

La musique signée Michael Giacchino est bien, le rythme est bien plus rapide que pour La Planète des Singes : l’Affrontement et accompagne bien l'action. Elle nous fait vivre le film avec intensité, les scènes de combat sont au même rythme. Cependant, elle est un peu moins épique que d’autres : je pense notamment aux bandes originales de Hans Zimmer ou d’Howard Shore, qui eux auraient peut-être réussi à amener la touche qui manque.

 

S’il fallait résumer, Jupiter : Le Destin de l’Univers (je préfère le titre anglais Jupiter Ascending, ça sonne mieux) est un film de Science-Fiction sympathique mais qui peut paraître lassant si on regarde tous les films auquel il est semblable (Star WarsStar Trek comme je l’ai dit au début). Ma note est de 3.5/5, pas le meilleur film de cette année et pas le meilleur des Wachowski, une claque certes sur la beauté de certaines images mais un trop-plein de créatures qui rend le tout peu crédible.