Life : Origine Inconnue

Réalisé par Daniel Espinosa (Enfant 44), Life : Origine Inconnue est un film de science-fiction maîtrisé horrifique et oppressant dans la veine de la saga Alien

 

Six astronautes à bord de la Station Spatiale Internationale découvre une forme de vie extraterrestre venant de Mars. Alors qu'ils cherchent à comprendre comment fonctionne l'organisme qu'ils ont trouvé, les expériences ne vont pas se dérouler tout à fait comme prévues. Très vite, la forme de vie montre que son intelligence et sa capacité d'adaptation dépasse les êtres humains.

 

Le plan séquence qui inaugure le film nous plonge immédiatement dans cette aventure spatiale qui se déroule au mieux pour le moment. Le sentiment qu'offre la caméra place le spectateur à la place des membres d'équipages et le fait flotter comme s'il était lui aussi en apesanteur. Cette impression fonctionne bien voire trop bien pour des personnes qui ne sont pas habituées et peut rapidement donner le mal de mer. Nous découvrons grâce à ce plan les six membres de l'équipage et assistons à la première grosse action du film comme si nous y étions et c'est assez plaisant de se trouver ainsi au cœur de l'action. 

 

La photographie du film rappelle d'autres films de science-fiction, notamment 2001 : l'Odyssée de l'espace de Kubrick avec les plans d'ensemble de l'espace, que ce soit avec le plan qui dévoile l'ISS au début du film ou avec les capsules, mais surtout avec la scène où la créature cherche à s'échapper du laboratoire. En effet, la couleur rouge qui est utilisée ici fait immédiatement penser à 2001 et nous plonge alors dans un univers plus sombre et plus angoissant. 

 

A souligner également la bande originale qui donne sa pleine intensité au film et même si des codes musicaux sont repris, la gradation dans certains morceaux et la force qui émane de la musique la rend unique et "originale". Le morceau qui clôture le film est d'une intensité incroyable, très angoissante et clôt le film à merveille avec une séquence particulière qui peut être surprenante. 

 

Life : Origine Inconnue nous montre un alien pas très sympathique et qui est assez glauque par rapport à son attitude envers les membres d'équipage. Pour ceux qui n'aiment pas voir des sortes de tentacules aller dans la bouche de gens, passez votre chemin car l'une des grosses scènes du film frôle le gore et dégoûte même un peu les spectateurs avertis. Pour en revenir à l'alien, son design est intéressant dans le sens où on peut voir une véritable évolution tout au long du film même si à la fin on peut se poser des questions quant à son apparence. Qui plus est, et ceci est une volonté du réalisateur, il ne ressemble pas à un alien déjà vu au cinéma et change un peu de ce qu'on voit. 

 

Life : Origine Inconnue surprend par son réalisme. On a l'impression que tout ce qui se passe est réel et le spectateur peut avoir une sensation étrange : celle d'être dans le rythme des personnages, c'est à dire de reprendre son souffle en même temps qu'eux, d'être angoissé en même temps qu'eux et ça prouve que le film fonctionne bien. On ressent les émotions des personnages et on arrive à se mettre à leur place.

 

Angoissant, oppressant et horrifique, trois mots qui définissent bien Life : Origine Inconnue. Porté par Jake Gyllenhaal et Rebecca Ferguson, ce huit-clos ravira les amateurs de science-fiction et d'horreur et offrira aux autres une bonne dose d'angoisse. Probablement pas le meilleur film de science-fiction mais certainement pas le pire de tous les temps.